Noël gourmand en Italie

En Italie, la période des fêtes de Noël est sans aucun doute la plus appréciée de l’année ! Si les Italiens respectent tous les traditions, celles-ci varient d’une région à l’autre. Petit tour d’horizon des habitudes culinaires de Noël en Italie.

 

Qui dit Noël dit repas de famille ! Comme chez nous, les Italiens ont deux repas traditionnels : le dîner du 24 décembre, appelé Cena della Vigilia, et le déjeuner du 25 décembre. Au nord du pays, il est plus courant de célébrer Noël le 25 décembre tandis qu’au sud, le souper du 24 est une véritable coutume. Chaque région a ses propres traditions, ses plats typiques, et les menus possibles sont nombreux ! 

 

Des traditions différentes entre le nord et le sud du pays

Au nord, on trouvera souvent comme antipasti des tartines de poisson, mais aussi de la charcuterie, des fromages… En primo piatto, le plat le plu répandu est celui des tortellini fourrés de viande, qu’on peut manger en bouillon. En secondo piatto, un chapon farci (qui donnera un excellent bouillon pour les raviolis), une dinde au four ou encore un rôti de pintade farcie.

 

Dans le sud du pays, les repas du réveillon sont généralement réalisés à base de poisson. Comme antipasti, on prépare des tartines et des amuse-bouche à base de produits de la mer (anchois marinés, salade de poulpe, beignets de morue…). En primo piatto, une célèbre recette de Noël est celle des spaghetti alle vongole (pâtes aux palourdes) et en secondo piatto, le poisson se cuisine sous diverses formes : bar en croûte de sel, gratin de noix de Saint Jacques, calamars frits…

L'incontournable dessert de Noël

Enfin… pas de Noël sans panettone ! Cette célèbre brioche fourrée originaire de Milan fait office de dessert de fête et existe aujourd’hui sous de nombreuses variantes : farcies à la crème, au chocolat, à l’ananas, nature… Le vrai Milanais préfère le panettone classique, à longue levure naturelle, enrichi de raisins secs, d’écorces d’orange, de cédrat et parfumé à la vanille Bourbon. Il se déguste souvent accompagné d’un sabayon tiède ou encore avec un bol de crema al mascarpone, selon l’usage des villes et villages du bas Milanais comme Lodi, où l’on produit ce délicieux fromage riche et frais. Les enfants quant à eux lui préfèreront souvent le pandoro, une variante du panettone originaire de Vérone, mais sans garniture et recouvert d’une délicieuse couche de sucre glace.

 

Enfin, si vous avez l’occasion de faire un tour à Milan avant les fêtes de fin d’année, vous pourrez profiter de la Fiera Nazionale del panettone e del pandoro qui s’y tient chaque année au mois de novembre et admirer les vitrines des pâtisseries milanaises qui regorgent de panettoni tous plus gourmands les uns que les autres. Buon Natale !

 

Pour un Noël italien cette année, pensez à la vaisselle Molleni pour dresser de belles tables, joyeuses et colorées ! Retrouvez nos assiettes ici et nos idées cadeaux là.